• Conférence, Les Templiers par P.L BESOMBES

    Conférence, Les Templiers par P.L BESOMBES

    Compte rendu de Marie-Hélène à propos de la conférence de monsieur Besombes sur les Templiers.

     

    Conférence, Les Templiers par P.L BESOMBES

    La création de l'Ordre des Templiers est rattachée au personnage d'Hugues de Payns, fondateur, qui réussit, lors du concile de Troyes en 1120, à convaincre le roi de Jérusalem et le  Pape de l'utilité d'une telle milice. Son histoire coïncide avec la première croisade en Terre Sainte afin d'y restaurer et de sécuriser  l'accès aux lieux de pèlerinage chrétiens affluant d'Occident et d'Orient après la conquête de Jérusalem.

    Ce concept révolutionnaire en complète contradiction avec les règles de l'Eglise aurait eu du mal à s'imposer sans l'appui de Bernard de Clairvaux. Son but était :

    de faire reconnaître la milice par l'Eglise et lui donner une règle donner un caractère légitime aux actions de cette milice recruter de nouveaux chevaliers et obtenir des dons.

    De nombreux chevaliers et sujets issus de la paysannerie vinrent agrandir les rangs, les critères de recrutement étaient essentiellement fondés sur les vœux de pauvreté (règle de Saint Benoit) chasteté, et obéissance sans faille à cette organisation dont le caractère est d'ordre monastique et militaire.

    Les Templiers entretiennent avec l'Orient des liens particuliers, véritables passerelles secrètes cherchant à comprendre la mystique Soufi, des accords tacites et officieux se nouent, ils se rapprochent des ordres secrets dont les valeurs sont fondées sur l'amour et le respect de la foi, la recherche du Divin et le sens caché des choses. 

     

    Un code vestimentaire est établi :

    port du manteau blanc, symbôle de pureté et de chasteté pour ceux issus de la noblesse,

    port du manteau de bure réservé aux frères sergents issus de la paysannerie.

     

    De nombreuses donations en biens fonciers ou rentes portant sur les terres, le talent des Templiers à faire fructifier ce capital leur confèrent une grande prospérité. Ils créent la lettre de change et deviennent les banquiers de l'Europe. Ils sont groupés en commanderies, véritables lieux de vie. 

    Ces moines soldats s'avèrent d'impitoyables guerriers faisant de leur devise : combattre jusqu'à la mort en respectant toutefois les lieux saints. 

    Cet ordre est secret et hermétique. 

    Mais ces alliances secrètes n'avaient elles pas pour but également de s'arroger l'héritage et les connaissances spirituelles orientales ? 

    Deux siècles de légende allaient prendre fin, la chute de Saint Jean d'Acre, la perte des terres saintes, les templiers font des envieux par leur richesse, ils sont accusés d'avoir craché sur la Croix (rejet du symbole), baiser sur le coccyx lors de l'intronisation, d'homosexualité, d'avoir vénéré la bête barbue Baphomet.

    Ils ne sont plus protégés par le Pape et le Roi.

    Accusés d'hérésie tous les templiers sont arrêtés sur l'ordre de Philippe le Bel et occis le 13 octobre 1307. 

    Leur trésor n'a jamais été découvert, est il en Europe, en Orient le mystère demeure, ils auraient laissé des traces de leur histoire par l'existence des métiers francs, les constructeurs des cathédrales, les francs maçons seraient également des descendants des Templiers.

     

    Conférence, Les Templiers par P.L BESOMBES

    « Mise à jour du programme des conférences des AH.Résumé de la balade des AH à Ganagobie »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :