•  

    Sortie organisée par Marie Antoinette et commentée par Monsieur Alain Coulomb, ingénieur à l'IGN, au marégraphe de Marseille.

    Situé sur la Corniche, ce petit bâtiment du XIX ème porte le nom de l'appareil de mesures qu'il renferme, un marégraphe.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

     

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

     

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    plan du bâtiment

    Le premier nivellement de France, a été fait en 1860 par le brillant géodésien Bourdalouë (1798-1868. l'altitude zéro était à 0,40m de l'échelle de marée du Vieux Port, valeur assez empirique.

    1885 fut l'année des premières mesures du marégraphe. les 12 premières années étant réservées à avaoir une base de données suffisnate pour établir un zéro "conventionnel" pour la France continentale. D'autres marégraphes existent, à Ajaccio et en France d'Outre-mer.

    La méditerranée ayant été choisie par sa faible amplitude de marée, soit moins de 50cm.

    Une galerie de communication avec la mer, de 8m de long, équipée de chicanes permet de briser les effets de houle et les vagues, le puits de mesure ayant ainsi un niveau relativement stable.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    le superbe escalier en colimaçon qui permet d'accéder au puits de mesures

    Un flotteur de 45kg suit les effets du niveau de la mer, il transmet ces valeurs à l'appareil de mesure par un câble d'acier très fin.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    le puits, le flotteur, son câble  et ses rails de guidage

    L'appareil de mesure enregistrait les fluctuations de niveau sur un rouleau de papier de 9m de long.

    Cette mécanique de précision est toujours fonctionnelle et cet appareil reste l'unique survivant d'une petite série de trois.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    la banque de données d'enregistrements papier

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

     

    *****

    A l'heure actuelle, et bien que le marégraphe mécanique soit encore en usage, les mesures sont effectuées par balise satellite et GPS.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Tous ces appareils ont permis de mesurer une élévation du niveau de la mer méditerranée de 16 cm en 130 ans avec une progression semblant relativement linéaire mais bien réelle.

    Visite du marégraphe de Marseille le 14 septembre 2017

    Une très belle visite, un grand merci aux organisateurs.

    Texte de Marie Antoinette, photos de J Luc

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     Ce week end de fin juin-début juillet 2017 a marqué le point fort de notre grande fête Cultures et Traditions à Lacoste, toute la semaine précédente, l'exposition sur le thème de la boulangerie a connu un bon succès au Temple.

    Restant sur ce thème, j'ai organisé pour les membres de l'association et les bénévoles, une balade "patrimoine industriel" dans les gorges de la Véroncle, tout près de Gordes.

    Les moulins à farine du XVIème siècle situés au fil du petit cours d'eau sont remarquables à plus d'un titre.

    Ce vendredi 30 juin, malgré quelques défections de dernières minutes, notre petit groupe est prêt à remonter le fil du temps et par là-même, celui du cours d'eau.

    Saluons au passage la présence d'un couple d'Américano-Lacostois fort sympathiques et curieux de notre patrimoine. Louisella et James, vous êtes les bienvenus parmi nous.

    C'est parti pour une balade qui va demander quelques efforts inhabituels aux non-entraînés. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Le premier moulin, n'est pas visitable, propriété privée, il a été restauré en habitation, au demeurant fort charmante, mais a perdu son caractère de moulin à farine. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    le moulin de Grailles

    Remontant le lit du cours d'eau, il nous faut repousser quelques branches envahissantes pour découvrir un bel abri sous roche ayant été aménagé en bergerie 

    Cultures et Traditions à Lacoste

      Cultures et Traditions à Lacoste

    nous sommes au fond des gorges, la végétation est dense, le soleil a du mal à percer entre les branches feuillues, cette ombre persistante n'est refusée par personne. 

    Les vestiges du moulin de Cabrier apparaissent, la partie "moulin" est encore parfaitement visible, les différentes parties de la "mécanique" peuvent se deviner sans trop de difficultés.

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Moulin du XVIème siècle, il a été  agrandi et restauré au XIX ème.

     Cultures et Traditions à Lacoste

    j'en explique le fonctionnement, ces moulins dont le rouet (roudet) est horizontal sont particuliers aux cours d'eau éphémères 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    au sol, abandonnée, une meule tournante montre bien son système d'entrainement, à savoir, deux encoches en forme de hache, l'anille. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     dans la chambre des eaux, derrière une grille protectrice, le roudet ne montre plus que son cerclage de fer, le bassègue, arbre vertical entraînant la meule tournante est encore bien droit

    Cultures et Traditions à Lacoste

     L'eau de la Véroncle était amenée au moulin par un système hydraulique rustique mais fort ingénieux, chaque goutte d'eau était précieuse, nous le verrons en contournant le moulin.

    .Cultures et Traditions à Lacoste

    pour le moment, nous admirons le travail de la nature, qui a formé ces arches et ces marmites géantes, en période de fortes eaux, au XIXème siècle il a été mesuré un débit allant jusqu'à 30m3 par seconde, contre 0,030m3 en faibles eaux ordinaires.

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Nous remontons derrière le moulin, le sentier emprunte le béal de dérivation des eaux 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    le puits, permettant d'avoir une belle colonne d'eau dans le gorgareu, conduit qui projette l'eau sur le roudet 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    le béal était tracé au mieux en fonction du terrain,  parfois creusé, parfois construit, c'est un véritable chef d'oeuvre de simplicité et d'ingéniosité

    Un barrage fut construit pour retenir l'eau le temps de remplir les resclauses, il nous faut le franchir, une échelle est posée sur le côté, nous sommes au "pas de Marie-Hélène"...heureux hasard ! 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     je passe devant pour sécuriser le passage, et naturellement Marie-Hélène s'y engage

    Cultures et Traditions à Lacoste

     La sente nous fait ensuite traverser les gorges, creusées par l'eau au fil des siècles, voire des millénaires

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     il nous faut ensuite remonter sur les côtés, le fond des gorges est ici infranchissable, un peu de grimpette, descente, remontée en face

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     dans un décor superbe et sauvage

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Un pas de désescalade est à franchir, équipé d'un câble et d'une main courante, je reste à mi-hauteur pour sécuriser, mais tout le monde passera sans problème majeur, petite... mais bonne équipe !

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     derrière nous, la Gazelle, habituée des lieux, ferme la marche

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Nous arrivons dans le Grand Méandre, en face de nous, les deux grandes colonnes et l'arche brisée

    Cultures et Traditions à Lacoste

     puis, un autre moulin, le moulin Jean de Mare n°2, du XVIème siècle

    Cultures et Traditions à Lacoste

    un peu plus haut, le Jean de Mare n°1 nous montre lui aussi ses entrailles, moulin-habitation, il se situait sur 3 niveaux, plus la chambre des eaux en sous-sol.

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     Nous allons bientôt sortir des gorges, nous faisons notre pause pique nique ici, derrière le moulin, à l'ombre.

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Pour revenir au point de départ, j'ai prévu de remonter rive gauche, en direction de la grande piste, la sente grimpe et serpente au soleil, elle sera vite "avalée".

    Ici, je propose deux parcours de retour, direct par la piste encagnardée et monotone ou par un sentier non balisé et sinueux, plus sympathique mais plus long...le groupe préférant le beau au facile nous irons par le second choix.

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

     Plus bas, entre les branches, Gordes apparaît sur notre droite, quelques nuages annoncent un petit grain...qui arrivera un peu plus tard

    Cultures et Traditions à Lacoste

    le moulin des Grailles est en vue, et comme a dit l'un d'entres nous : ça sent l'écurie...le pas s'accélère ! 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste

    le très beau moulin des Grailles, plus tellement moulin mais superbe décoration 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Fin de la balade, nous allons être quelques uns à se retrouver peu après à Lacoste pour commencer la mise en place des tables et chaises en vue du salon de demain, nous serons copieusement arrosés par une belle pluie, mais on s'en fiche, il fait chaud et nous serons récompensés par un bel Arc en Ciel ! 

    Cultures et Traditions à Lacoste 2ème édition

    des parapluies improvisés pour se protéger des gouttes ! 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     

     

     LE LENDEMAIN !

     De bonne  heure, le samedi 1er juillet,  les vestiges du vieux château voient une animation inhabituelle agiter le village

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Il faut finir de tout mettre en place pour accueillir les écrivains et artistes du salon, tables, chaises, chapiteaux, ça court dans tous les sens et à 10 heures, tout est prêt. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste 

     Cultures et Traditions à Lacoste

     plus aucune trace de la pluie d'hier soir, un petit vent donne la fraîcheur qu'il faut pour supporter le soleil.

    MAIS !

    Où sont donc les écrivains ? tables pleines de livres abandonnés...

    Cultures et Traditions à Lacoste

     RÉPONSE :

    Sous le grand chapiteau, la table copieusement garnie a été dressée, l'apéro-dinatoire a démarré, il y en a pour tous et pour tous les goûts,   

     Cultures et Traditions à Lacoste

      ...et en musique s'il vous plait !

    Mireille Lapellerie à l'orgue de barbarie et la Troupe Champagne jamais en retard quand il faut mettre l'ambiance nous charment avec de vieux airs éternels, ceux qui savent mettre une belle humeur festive

    Cultures et Traditions à Lacoste

    comment résister ? 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     Cultures et Traditions à Lacoste 

    même Mamie Alice et Papy Jean Luc s'y mettent !

     Cultures et Traditions à Lacoste

    Cultures et Traditions à Lacoste

     le sourire de la bonne humeur ! 

    dans l'après midi, Bruno va entraîner un petit groupe pour la visite du village, en fin conteur, il saura passionner son public

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Puis Alice, vêtue comme il se doit, en meunière,  présente la conférence du jour 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    C'est le sympathique et volubile Jean Noël Beverini qui va nous parler du pain des marins, le biscuit de mer. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Nouvel apéro, servi sur la place de l'église, puis c'est l'heure de l'aïoli, les tables mises en éventails laissent la place à ceux qui, le moment venu, danseront sur des airs emmenés par...la Troupe Champagne

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Un bravo à Fred et Bernard, la fidèle et efficace équipe de la buvette... qui même au moment de l'aïoli, ne lâchent pas leur poste. 

    Cultures et Traditions à Lacoste

     La soirée se terminera sous la charme encore une fois renouvelé de la troupe Champagne.

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Une très belle édition de CULTURES et TRADITIONS. 

     

    Cultures et Traditions à Lacoste

    Crédit photos : Gilles, Jean Pierre, Yvette, Jean Luc. 

     Que tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cette manifestation soient remerciés.

    Cultures et Traditions à Lacoste

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  •  

     

    La 2ème édition de la fête Cultures et Traditions se déroulera du samedi 24 juin au samedi 1er juillet.

    Au programme :

    Samedi 24 juin : 

    ouverture de l'exposition sur le thème "la boulangerie".

    le soir, feux de la Saint jean.

    Samedi 1er juillet :

    Salon littéraire avec dédicaces des écrivains

    Animation musicale avec la Troupe Champagne

    Visite du village

    Conférence de Jean Noël BEVERINI

    A 20h grand Aïoli, sur inscription

    Tirage de la tombola et bal.

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    En marge des journées du Patrimoine des 16 et 17 septembre 2017, Alain Coulomb nous propose une visite du marégraphe le 14 septembre au matin.

    Durée de la visite, environ 1 heure.

      

    La visite sera gratuite et durera environ 1 heure. Elle sera commentée par Alain Coulomb.

    Alain Coulomb est ingénieur à l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Il dirige le département qui entretient notamment le réseau de Nivellement général de la France (NGF) et contrôle le bon fonctionnement des instruments d’observation du niveau de la mer à Marseille.

    De son activité professionnelle est née sa passion pour le marégraphe de Marseille, passion qu’il souhaite partager par l’organisation de manifestations pour la valorisation de cet observatoire (visites guidées, conférences, etc.)

    Les commentaires de fin de visite sortiront un peu du cadre strictement marseillais et aborderont plus largement l’élévation du niveau des mers et les liens avec le suivi des changements climatiques.

     

    D'ores et déjà, les inscriptions sont ouvertes (nous avons 15 places) auprès de Marie-Antoinette Pastor 

    Mail à : marieantp@sfr.fr

     

     

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Le 20 mai 2017, balade sur le circuit des JEP 2016 avec les marcheurs de l'ASPA (Auriol) il reste des places pour les Amis de l'Huveaune. Me contacter par mail.

    Voir le circuit ici.

    Les prochains événements à venir

    balade Journée du Patrimoine 

    **********

    Le 21 mai, balade mensuelle réservée aux adhérents des Amis de l'Huveaune sur le plateau du Siou-Blanc : Inscription ouverte.

    Les prochains événements à venir

    balade à l'éléphant de pierre du Siou-Blanc

    **********

    Le 8 juin, conférence de Jean Noel BEVERINI, "se nourrir à la mer au cours des siècles". 

    Les prochains événements à venir

    Conférence Jean Noel BEVERINI

    **********

    Le 30 juin, balade aux moulins du Veroncle dans le Luberon, dans le cadre de la fête Cultures et Traditions de Lacoste : Inscription ouverte.

    Les prochains événements à venir

    Moulins du Veroncle.

    **********

    Le 1er juillet 2017, fête de Lacoste, rencontre avec les auteurs, dédicace des romans.

    Les prochains événements à venir

    Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    La Fédération Française de Randonnée organise le samedi 1er avril le « Rassemblement des Randonneurs à Marseille « en commun avec les CIQ et les mairies de secteur...

    Cette journée, labellisée Marseille Provence Capitale Européenne du Sport 2017, fait partie de la « Semaine de la Randonnée en Provence » qui se déroulera du 27 mars au 2 avril.

    Le principe de cette journée, est de faire partir des randonnées des arrondissements de Marseille pour une convergence et un rassemblement festif sur l’esplanade de la Major à 16 h 00. Les Amis de l'Huveaune participent à cet évènement en proposant la première partie de la boucle locale patrimoniale “ Fil Vert “ au départ de La Barasse : « Balade découverte sur le chemin du passé industriel de la vallée de l'Huveaune par les collines. Évocation des premiers habitants Marseillais aux Baous de Saint-Marcel avant l'arrivée des Phocéens. Sur le chemin des armées de César, pour rejoindre par le tram les Jardins des Vestiges et la Voie Historique de la porte des remparts de la cité Phocéenne à l'Esplanade de la Major..... » Total Parcours pédestre : 9,500 Km ( hors options ) - Temps de marche : 4 / 5 heures Dénivelé total : positif 170 m – dénivelé négatif : 198 m

    Rendez-vous 9 h 15 { Bonnes chaussures de marche, pique-nique, eau, etc...( bâtons ) } N° 16 - Chemin du Vallon de La Barasse. ( Arrêt de bus Barasse ) Penser a avoir son ticket de tram avant le départ de la randonnée...

    Détails et inscriptions : https://www.bouches-du-rhone.net/

    Renseignements complémentaires : jpsimi@numericable.fr

     

    Yahoo!

    2 commentaires
  •  Madame, monsieur,

    Chères et chers confrères, collègues et amis,

    Chères et chers passionnés du patrimoine,

      

    Comme j'ai eu l'occasion de vous l'annoncer, un film a été réalisé le 3 décembre 2016 à l'occasion de la commémoration des 350 ans de l'élévation du rempart de Louis XIV sur le boulevard de la Corderie dans le 7° arrondissement de Marseille.  Ce film est diffusé depuis hier sur Youtube. J'ai donc plaisir à vous inviter à le visionner. La première présentation publique à Marseille a eu lieu hier après-midi.   

    La vidéo est en ligne à cette adresse https://youtu.be/N-wqHFh4LUY 

    Je vous prie de bien vouloir partager mes meilleures salutations maritimes.

    Jean Noël Beverini

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  •                        

      Ce vendredi soir 20 janvier nous sommes allés représenter les Amis de l'Huveaune au vernissage de l'exposition Bugado organisée par le musée Martin-Duby et l'ASPA d'Auriol.

    Auriol

     

    Après un accueil chaleureux, nous sommes invités à visiter l'exposition sur les deux étages du musée, de nombreux objets anciens et parfois devenus rares y sont présentés.

     

    LA LESSIVE D'ANTAN 

     

    Aux temps anciens où la machine à laver n'avait pas encore fait son apparition dans les foyers, l'exposition sur la Bugade au Musée Martin Duby nous a appris «la lessive d'autrefois».

    Auriol

    Bugadiero et son linge qui sèche sur la corde d'étendage

    Auriol

    Auriol

    M.H est nostalgique et rêve devant les dessous affriolants des Dames d'antan !

    Auriol

     

    La bugade était un événement de la vie communautaire «entre femmes» du village, un moment où les mains travaillaient et les langues se déliaient, une façon d'oublier la rudesse de la besogne. 

    Auriol

    Auriol

    Une collection d'objets anciens tels que le cuvier (muni d'un tube en zinc, coiffé d'un champignon afin d'arroser le linge) sur lequel était disposé une toile de lin afin d'y recevoir les cendres, battoirs, caisse en bois, poêles à bois ou à gaz pour le chauffage de l'eau, pinces pour extraire le linge nous laissent entrevoir la longueur, la difficulté et fatigue procurées par cette tâche.

    Auriol

    de nombreux lots de pains de savons de Marseille, dûment estampillés et bien secs !

    Auriol

    le réchaud chauffe-eau et fers à repasser

    Pour l'étape suivante les fers à repasser entraient en action après que les poêles en aient maintenu la chaleur.

    Auriol

    Madame Danièle Garcia, Maire d'Auriol ouvre l'exposition...et nous fait part de ses souvenirs de bugade

    Auriol

    devant un parterre attentif et réellement ému devant tant de souvenirs de jeunesse, qui d'entre nous ne se souvient pas des fers qui chauffaient sur la cuisinière à charbon, des pains de savon qui séchaient sur une étagère, ou un peu plus récemment des paquets de lessive dont les marques ont, pour beaucoup, disparu.

    Auriol

     

    Petit clin d’œil à notre quartier, St Marcel :

    Auriol

    Un apéritif convivial clôturera cette agréable soirée .

    Auriol

    Grand merci à l'équipe de l'ASPA.

    Cette exposition est visible jusqu'au 21 mai, se renseigner pour les jours et heures d'ouverture.

    *******

    Texte et photos, Marie Hélène, Gilles et Jluc.

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  •  "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME" 

       Comme je vous l'ai annoncé, j'ai le plus grand plaisir à vous inviter à une découverte conviviale, historique et patrimoniale du rempart de Marseille, élevé sous Louis XIV en 1666 et dont un fragment important subsiste Boulevard de la Corderie.

    Je vous donne donc rendez-vous le samedi 3 décembre prochain selon le programme joint. Notre rencontre, comme toujours, est placée sous le signe de l'Amitié. Après la découverte commentée du rempart, nous déposerons en hommage aux marseillais- bâtisseurs de notre rempart et à nos remarquables cordiers de marine, une gerbe de fleurs au pied de la plaque de bronze rappelant son élévation en 1666. 

    À l'issue nous nous rendrons au Cercle du Fort Ganteaume, 2 boulevard Charles Livon, tout à proximité.

    Nous serons accueillis pour déjeuner dans ce cadre remarquable, en ce lieu également lié au Roi Soleil puisque le fameux rempart aboutissait au Fort.

    L'espace "Saint-Victor" nous est réservé.

     

    Après le café, René Pierini et Jean Noël Beverini évoqueront l'histoire des cinq remparts successifs de Marseille depuis l'Antiquité (sonorisation prévue) et nous convieront à une visite commentée du Fort dominant l'entrée du Vieux-Port. À n'en pas douter une exceptionnelle journée.   

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    Petit à petit les participants à cette cérémonie arrivent et se regroupent sous la plaque commémorative et la gerbe qui seront dévoilées lors du discours de Jean Noël Beverini .

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     Magali et Jean, costumés comme il se doit, arrivent eux aussi avec galoubets et tambourins, pour animer musicalement cette réunion.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     C'est un jean Noël enthousiaste qui nous accueille et nous parle de ces remparts, vestiges mal-aimés de Marseille sous Louis XIV.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     Nous pénétrons à l'intérieur des remparts, les dégradations sont encore plus visibles, la préservation de ce site hautement important pour le patrimoine historique de Marseille est d'une urgence absolue.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     Monsieur le vice président du CIQ de St Victor, nous fait part de ses préoccupations à propos de ce site et nous informe qu'une pétition sera remise au maire de Marseille dans un bref délai.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     La plaque et la gerbe sont dévoilées sous les applaudissements du public.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     Voir ici un petit résumé sous forme de clip vidéo de ces beaux instants, Magali et Jean vont nous donner du plaisir en interprétant quelques morceaux choisis et termineront, ici, devant les remparts, avec la Coupo Santo reprise en chœur par les participants.  

     

     Ensuite nous nous dirigeons vers le fort Ganteaume où nous attendent de très belles tables et des mets appétissants dans une ambiance amicale

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     Le mot de Jean Noël et de la Présidente, avant que Magali et Jean ne nous interprètent d'autres morceaux choisis.

     "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    Séquence "émotion" quand Magali nous parle du costume des provençales et de leurs dessous ! 

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    Alice visiblement très intéressée par les dessous de Magali...

    Jean Pierre nous parle et nous montre sa belle collection de gravures anciennes 

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     puis nous sortons sur les remparts pour écouter les explications éclairées de René Pierini 

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     La photo de "famille" va clôturer cette très belle journée sous le regard bienveillant de la Bonne Mère.

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     

    Crédit photos, Alice, Yvette, Gilles, Jean Luc.

     

     

    "À LA DÉCOUVERTE DU REMPART DE LOUIS XIV ET DU FORT GANTEAUME"

     

     

    Yahoo!

    1 commentaire
  •  

         Lors des Journées Européennes du Patrimoine le 17 septembre 2016 , les Amis de L'Huveaune ont organisé la visite du Site Archéologique de l'Oppidum de Saint-Marcel, avec la participation du Service Monuments et Patrimoine Historiques de la ville de Marseille en la personne d'Anne-Marie D'Ovidio.

     Sous une météo clémente, Anne-Marie, Daniel, Marie-Antoinette, Gilles et Jean-Pierre de l'association des Amis de l'Huveaune ont pu faire visiter et commenter à près de 120 personnes le site lors d'une ouverture exceptionnelle au public. 

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

     JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Ce site archéologique remarquable se situe à 8 km du Vieux Port dans le 11ème arrondissement de Marseille

    Le plateau s’étend sur 3 hectares à 167m d’altitude.

    Il domine la vallée de l'Huveaune et a une vision périphérique sur les Chaînes de Saint-Cyr, Etoile, Garlaban, Sainte-Baume et Marseille. 

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Occupé du VI ème au II ème siècle avant J.C. par une population indigène, il représente un lieu stratégique, entouré de remparts et occupé par les celto ligures.

    Les participants ont pu observer sur le plateau les restes des cases dispersés des premiers habitants, avec des emplacements dans la roche de poteaux et de dolias et les évolutions vers un habitat plus organisé en îlots le long des remparts.

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Ces maisons au sol de galets liés à de l’argile étaient accolées les unes aux autres, et seul reste la base des murs et la pierre centrale servant d'assise à un poteau de toiture... 

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Les habitants de la vallée de l'Huveaune présents sur le territoire lors de l'arrivée des Phocéens vers moins 600 avant notre ère se sont fortifiés à l'abri d'un puissant rempart en pierres sèches, modifié au cours du temps, et nous avons pu observer l'évolution de la construction au fil des attaques, reprenant la technique grecque lors du renforcement par des bastions quadrangulaires lors de la période hellénistique.

    Dans l'impossibilité de voir la face est du rempart, nous avons eu néanmoins d'amples descriptions de l'évolution de ceux-ci. 

    Sur le plateau, face à Notre Dame de La Garde située sensiblement à la même altitude à prés de 8 km, chacun a pu laisser aller son imagination et se retrouver en moins 575 lors de la construction des cases ou des remparts..

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Petits mammifères et escargots étaient la nourriture principale de ces habitants

    Deux postes d'observations mutuels, idéaux pour des projets commerciaux ou guerriers....

    Aujourd'hui même, combien étant présents pour la visite de Notre Dame peuvent avoir connaissance de ce plateau ou nous nous trouvons, habité bien avant l'arrivée des Phocéens et la création de Massalia. 

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Pour terminer cette belle après-midi, nous recommandons à tout un chacun de retrouver des éléments de l'histoire de ce lieu dans la première salle du nouveau Musée d'Histoire de Marseille.

    Texte de JP Simi,

    Crédit photos les Amis de l'Huveaune.

     

    JEP du 17 septembre, l'oppidum des baous de St Marcel

    Yahoo!

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique