• La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Annulée en décembre 2018 pour cause de mauvaise météo, cette balade est remise au programme pour ce mois de janvier 2019, malgré un ciel assez incertain, c'est un groupe d'irréductibles de 15 AH qui sont au départ.

    Les voitures garées, nous filons sur la petite route du Resquiadou, heureusement que le décor va bientôt devenir agréable car ici c'est assez immonde, tags, ordures et carcasses abandonnées sont le décor de cette route qui pourrait être superbe, vite quittons cet endroit pour grimper dans le massif des collines de la Nerthe.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    Une fois franchie la passerelle qui enjambe un ruisseau à sec d'eau mais pas d'ordures, nous grimpons enfin dans une colline qui rapidement nous offre ses joyaux.

    Au premier point haut, une pose pour admirer et éventuellement expliquer le panorama qui est sous nos yeux à plus de 180°. 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     

    photo d'archive Jluc

     La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Le parcours sera en "montagnes russes" montées et descentes vont alterner, toutefois sans trop de difficultés, un peu de couleur sous ce ciel gris nous est offerte par les argéras en fleurs.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     en approche du vallon du Coucourdier, la ligne de chemin de fer de la côte bleue nous offre  le spectacle de ses nombreux viaducs et tunnels.

    Le train de la côte bleue

    La particularité de cette côte sauvage est d'être traversée de tout son long par une ligne de chemin de fer qui pourrait se comparer à un tortillard, et qui dessert depuis des lustres tous les villages de la côte bleue. Viaducs et tunnels ponctuent cette ligne, qui ma foi, ne dénature pas vraiment ce paysage, l'avertisseur de la "Micheline" venant parfois troubler la quiétude des lieux quand le train s'engage dans un tunnel.

    Image1

    Voyageurs d'un autre siècle profitant du paysage, on ne s'encombrait pas trop de "sécurité" et tout se passait bien.

    Ce tracé ferroviaire est  un vrai défi à la nature.

    Entre 1908 et 1915, 23 tunnels furent percés et 18 viaducs érigés pour dompter les contours sinueux de la chaîne de la Nerthe.

    La ligne du Train Bleu reste d’ailleurs à ce jour l’une des plus coûteuses de l’histoire des chemins de fer français. 

    Au début du siècle, l’objectif était d'offrir à l'agglomération marseillaise une porte de sortie ferroviaire supplémentaire. Mais déjà l’avant-projet rédigé en 1903, pressentait que la ligne attirerait « de nombreux promeneurs ».

    Quelques décennies plus tard, la prophétie semble s’être réalisée.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Il fait encore bien gris quand nous pénétrons dans le vallon du Coucourdier, mais une petite grimpette va nous emmener vers un peu plus de lumière.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    la sente est étroite, le groupe s'étire en file indienne, obligeant les bavard(e)s à attendre d'être arrivé(e)s en haut pour reprendre le fil de la conversation !  sarcastic

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    Un virage serré et nous sommes sur la piste du DFCI qui porte le nom de "route Pompidou" .

    Un peu d'histoire :

     La piste RDF qui s'ouvre devant nous,  avant d'arriver au fort de Figuerolles, est un vestige bien transformé de l'attaque sauvage des promoteurs immobiliers sous la Présidence de Georges Pompidou, c'est pas hier !

    A cette époque des promoteurs  peu scrupuleux avaient commencé à tracer une route pour arriver en bordure de mer et y construire résidences et marinas, en toute illégalité mais avec l'appui "d'en haut". ( le bruit court que la présidence Elyséenne avait donné son aval pour ce projet "ami"  ).

    Ce territoire est sur la commune du petit village du Rove, et les élus de ce village (de l'époque) ont réussi à venir à bout de ce projet scandaleux. Il est difficile de trouver des détails sur cette affaire maintenant ancienne mais la route est toujours là transformée en RDF et les locaux la nomment comme par hasard, " la route Pompidou !".

    Une commune de quelques milliers d'âmes a pu venir à bout de crapules soutenues par les plus hautes instances de l'Etat, n'y pourrait-on pas voir un certain esprit gaulois qui dans les BD se situe en Bretagne ? Un état d'esprit "Astérix Méridional" des années 60/70 !

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Pose ici de quelques minutes pour la photo de "famille" où il manque, comme toujours, le photographe, merci Léandre.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Quelques centaines de mètres plus loin, et nous voilà au fort de Figuerolles, dont les ruines abandonnées sont dans un piteux état.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Le fort de Figuerolles :

    Le fort de Figuerolles, comme celui de Niolon est une batterie construite entre 1880 et 1890 affectée à la surveillance stratégique  de la rade ouest, il fut modernisé en 1918 et appelé "barrière de fer ".

    il a été désarmé après 1940 et rendu à la commune propriétaire du terrain, puis...abandonné totalement.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    emplacement d'un canon 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     la zone couverte s'étend sur plus de 180°, aujourd'hui c'est devenu un superbe point de vue sur la rade de Marseille et une grande partie de la côte bleue.

    Nous reprenons la marche et filons maintenant vers notre objectif, la calanque de Figuerolles, tout en bas dans le fond du vallon 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    Un petit col offre la vue sur la petite plage de galets ceinturée par la ligne de chemin de fer 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    descente sur un sentier facile, cheminement dans le vallon, et nous voilà en approche de cette petite calanque, il nous faut auparavant passer sous le pont du train. 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    et nous y arrivons après une belle descente courte mais raide 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     chacun se pose où il peut, le plus confortablement possible et comme c'est l'heure de déjeuner, nous changeons d'occupation, après avoir fait fonctionner les jambes, c'est au tour des mâchoires...

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     Il est encore tôt mais comme le soleil reste caché, le froid arrive subrepticement, nous décidons de repartir, un peu plus de 130m de dénivelé d'un seul tenant nous attend pour remonter au petit col, on va faire ça tranquillou ! 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    alors qu'Yvette et les trois compères prennent le raccourci en forte grimpette, ils se pavanent en nous attendant et prennent la pose "photo". 

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     retour dans le vallon du Coucourdier qui nous donne la vue sur ses roches de crêtes érodées et en équilibre.

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

     cheminement inverse jusqu'au parking. Fin de belle rando de début d'année.

    Une balade d'environ 9km700 pour un cumul de dénivelé de 400m, sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité, les AH une fois de plus n'ont pas failli à leur réputation.

    Crédit photos : Yvette, Alain, Gilles, Léandre, Jluc

     

    La balade de janvier des AH sur la côte bleue

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     

    « Résumé de la conférence de Michèle Juan CordataVisite au musée du 26 01 2019 »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Alice
    Mardi 22 Janvier 2019 à 17:19

    Très belle balade , très belle journée amicale .

    Merci Jean Luc pour cette belle journée.

      • Mardi 22 Janvier 2019 à 17:27

        Alicette quand je te vois sourire je suis satisfait.

        bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :