• Résumé de la conférence de Michèle Juan Cordata

    Résumé de la conférence de Michèle Juan Cordata

     

         Gaudi, l'homme de tous les bouleversements dans sa vie, comme dans son œuvre, bousculant le passé auquel il reste pourtant profondément attaché et se tournant vers un futur visionnaire.

    Diplômé en 1878 de l'Ecole Provinciale d'Architecture de Barcelone malgré un parcours peu brillant, au début profondément anticlérical, les passions de sa vie resteront pourtant la religion, l'observation de la nature dont il mémorise très tôt les secrets, l'architecture liée à la Catalogne.

    Il est remarqué lors de l'Exposition Universelle de Paris en 1878 par ses projets des pavillons Güell  et celui de la Sagrada Familia. Son refus du classicisme résolument tourné vers la fantaisie et l'originalité, il devient le fer de lance du modernisme catalan, sa conception des rues droites tirées au cordeau en est la preuve.

    Barcelone s'envahit d'incroyables réalisations telles que les lampadaires de la place Reial.

     

    On peut retenir de ses œuvres les plus marquantes laissées par cet artiste futuriste :

     la Casa Vicens pour laquelle il devient le génie des arcs et des colonnes.

     le Palais Güell doté de ses curieuses portes cochères dont les tympans sont en fer forgé, de nombreuses cheminées originales recouvertes de céramique, et ses pièces sur plusieurs niveaux.

     Casa Mila conçue comme un luxueux hôtel particulier aux grandes dimensions, agrémenté de commerces,  une idée novatrice, cet édifice est réalisé en béton fait d'un mélange de graviers, de pierres et de mortier de chaux.

     Casa Batlo l'idée de cette construction, édifiée pour un riche industriel en textile, est de réorganiser les espaces, il innove avec les fenêtres à guillotines dont se servira plus tard le Corbusier, de nombreux éléments sur la façade rappellent la relation importante avec la nature.

    Gaudi travaille essentiellement pour la bourgeoisie catalane.

     La Cathédrale de Palma dont la priorité est donnée à la lumière et aux éléments décoratifs faits de céramique.

     Enfin la non moins célébre Sagrada Familia pour laquelle il lui vaut le surnom d'architecte de Dieu, véritable dentelle de pierre, basée sur l'étude des silhouettes, trois façades avec de nombreuses saynètes retraçant la vie du Christ : la Nativité située au soleil levant, la Passion et la Gloire.

    Un édifice colossal par ses dimensions, agrémenté de nombreuses tours étagées, trois portes monumentales ont pour thème : l'espérance, la charité et la foi.

        

    Gaudi n'aura pas le plaisir de voir son œuvre achevée tant ce projet s'est avéré pharaonique, la fin de sa construction, toujours en cours, demandera quelques années encore.

    *****

    Résumé de la conférence par Marie Hélène.

    « Côte Bleue, la calanque de FiguerollesLa balade de janvier des AH sur la côte bleue »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :